Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

pierre hillard

  • Les curieuses fréquentations de Jean Solis

    Imprimer

    Nouvelle preuve de la vigueur de l'antimaçonnisme contemporain. Un deuxième extrait publicitaire du film antimaçonnique "Apocalypse France - La France maçonnique" a été publié sur le net. Tout un programme...

    Il est co-réalisé par Paul-Eric Blanrue (proche des milieux négationnistes) et Julien Teil (journaliste édité par la maison d'édition d'Alain Soral... il semble aujourd'hui en délicatesse avec son mentor). La sortie est prévue pour la fin de ce mois.

    On y entend quelques représentants de l'extrême droite.

    • Feu Emmanuel Ratier (ancien membre de la GLNF parait-il) décédé en août dernier, obsédé par les lobbies juif (pardon ! sioniste) et maçon.
    • Jean-Yves Le Gallou (ancien haut cadre du FN et du MNR qui a commencé au sein du G.R.E.C.E. dans les années 60).
    • Le pianiste Stéphane Blet alias Tau Ferenc (ancien franc-maçon, ésotériste multicarte, ami de Paul-Eric Blanrue et qui boit volontiers de la bière avec le délicieux Bruno Gollnisch). C'est lui qui considère que la franc-maçonnerie est un lobby sioniste déguisé (voir cette vidéo à 11'47). Ou du moins en a-t-il le sentiment et c'est la raison pour laquelle il en a démissionné (donc il est assez aisé de transpercer la pensée du bonhomme). Et ce d'autant plus qu'il s'est illustré, en juin dernier, sur Facebook par un commentaire posté sur la page d'Egalité et Réconciliation (l'officine de l'inénarrable Alain Soral antisémite notoire) à propos des excuses présentées à Israël par le PDG d'Orange Stéphane Richard. Un commentaire qui parle de lui-même (comme quoi, il faut toujours se méfier des traces qu'on laisse sur Facebook et Perltrees)...

    emmanuel ratier,jean solis,jean-yves le gallou,stéphane blet,pierre hillard,dieudonné,julien teil,paul-eric blanrue

    On retrouve également dans ce documentaire d'autres joyeux drilles :

    • Pierre Hillard, idéologue d'extrême droite proche des milieux catholiques intégristes.

    Parmi cet aréopage qui laisse peu de doutes sur la ligne de ce documentaire, on trouve enfin assez curieusement une figure bien connue de la franc-maçonnerie : Benoit Laigre alias Jean Solis alias Tau Spontophoros alias Sa Béatitude Christian II Valentin. Je dis "assez curieusement" car je me demande bien ce que Solis, que je croyais mesuré, est venu faire dans cette galère (mais après tout, comme le dit la chanson, chacun fait ce qui lui plait).

    J'ai quand même malgré tout  un peu de mal à croire que l'on puisse accepter de participer à un tel documentaire sans s'interroger sur les conditions de sa réalisation et sur ses objectifs. Ou bien alors c'est qu'on en partage les finalités. Est-ce le cas de Jean Solis ? Honnêtement je n'en sais rien et n'ose le croire. Je déplore simplement de le retrouver au milieu d'un tel équipage.