Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

histoire

  • Jean Baylot, maçon et anticommuniste

    Imprimer

    youtube.jpgPour ceux d'entre vous qui ne le sauraient pas, je signale que le blog 357 et plus possède sa chaîne sur la plate-forme de streaming Youtube. Vous pouvez vous y abonner si vous le souhaitez.

    J'y propose divers contenus à la qualité tout à fait inégale ayant un lien direct ou indirect avec la franc-maçonnerie. Le rythme de publication y est très irrégulier.

    Dans la vidéo ci-dessous, je reviens sur une personnalité de l'histoire maçonnique française du XXe siècle : Jean Baylot

    Il s'agit la version vidéo d'une note que j'avais consacrée à cet homme engagé qui n'a jamais laissé de marbre ses contemporains. Jean Baylot avait des opinions bien tranchées. Il avait fait des choix clivants. Il était donc soit admiré soit détesté. Impossible en effet de rester de marbre et indifférent devant cet homme de réseaux un brin énigmatique. Etait-il bon ? Etait-il méchant ? 

    A vous de faire votre opinion.

  • Retour sur Joseph Brant

    Imprimer

    youtube.jpgPour ceux d'entre vous qui ne le sauraient pas, je signale que le blog 357 et plus possède sa chaîne sur la plate-forme de streaming Youtube. Vous pouvez vous y abonner si vous le souhaitez.

    J'y propose divers contenus à la qualité tout à fait inégale ayant un lien direct ou indirect avec la franc-maçonnerie. Le rythme de publication y est très irrégulier.

    Dans la vidéo ci-dessous, je reviens sur une personnalité maçonnique peu connue en Europe : Joseph Brant.

    Il s'agit en fait de la version vidéo de la note que j'ai consacrée à cet homme au destin étonnant et dont la vie rappelle qu'il faut toujours se méfier des apparences.

  • Une obédience côté coulisses

    Imprimer

    Sans-titre---1.jpg

    Je voudrais vous signaler un très beau petit film de Mischa Harmeijer consacré à la Grande Loge Traditionnelle et Symbolique Opéra vue à travers le regard du frère Bernard Bertry qui en fut Grand Maître de 1995 à 1999. Ce film est d'abord une réussite esthétique car il est filmé en lumière naturelle, sans artifice particulier. L'ensemble est soutenu par une musique judicieusement choisie. Ce film est ensuite une réussite par son contenu car il montre en effet une « obédience côté coulisses », de sa fondation à sa consolidation, et rappelle le souvenir des frères qui en furent les chevilles ouvrières (Vincent Planque, Albert Herman, Pierre Massiou, Pierre Fano, Roger Santelli, Michel Sellier, Christian Lefevre notamment). 

    Ce film n'est donc pas un documentaire mais un témoignage. En effet, Bernard Bertry ne se livre pas à un exposé froid et distancié de l'histoire de la Grande Loge Traditionnelle et Symbolique Opéra. Il n'insiste pas par exemple sur les raisons précises qui ont conduit une trentaine de dignitaires de la Grande Loge Nationale Française et six loges à faire scission le 29 février 1958. Il raconte plutôt ses souvenirs de franc-maçon d'une jeune obédience qui avait alors tout à construire. Il met en lumière plus particulièrement l'engagement sans faille de ceux qui ont permis à la Grande Loge Nationale Française Opéra (appelée Grande Loge Traditionnelle Opéra à partir de 1982) de devenir une obédience respectée au sein du paysage maçonnique français. J'ai pour ma part beaucoup apprécié ce passage où Bertry raconte ses pérégrinations en compagnie de deux frères :

    « Les loges parisiennes, ça ne fonctionnait pas trop mal. Par contre, en province, eh bien il fallait visiter. Et là, peu de frères étaient disponibles, il faut bien le dire (...) Or nous étions trois fous, d'ailleurs je dois dire, Christian Lefevre, Michel Sellier et moi-même. Nous avons fait le tour de France plusieurs fois pour aller aider les loges, pour la création des loges, pour les installer, pour les aider lors de manifestations, d'élévations ou d'initiations car il fallait renforcer les rangs. Et là nous partions et j'insiste bien : à nos frais. Nous payions le voyage, l'essence, la nourriture, l'hôtel quand on y allait car la plupart du temps il nous arrivait de coucher dans la voiture. Nous déjeunions en bord de route avec un panier que j'ai gardé et que mon épouse Nanou remplissait (...) »

    Bertrand Bertry, GLTSO, Histoire, Albert Herman, franc-maçonnerie, Mischa Harmeijer, Vincent Planque, Albert Herman, Pierre Massiou, Pierre Fano, Roger Santelli, Michel Sellier, Christian LefevreBernard Bertry rappelle que ces deux frères ont consacré beaucoup de temps et d'énergie aux engagement maçonniques au point de négliger leur vie professionnelle. La franc-maçonnerie a toujours eu dans ses rangs des passionnés, c'est-à-dire des hommes qui ont donné sans compter et sans attendre quoi que ce soit en retour et qui, parfois, se sont mis en danger. J'ai donc trouvé  très émouvant l'hommage de Bertry à ses deux compagnons de voyage même si celui-ci précise, en fin de film, que tous les frères de la GLTSO ont participé à la réussite de leur obédience.

    Enfin, et bien que ce ne soit pas du tout l'objet du film, il convient d'indiquer que Bernard Bertry a été également un homme engagé dans la Cité au sein de la mouvance des gaullistes de gauche aux côtés de feu Philippe Dechartre (membre du Grand Orient de France). 

    _____________________

    Pour visionner le film : L’histoire de la G.L.N.F. Opéra / G.L.T.S.O. 1958 - 1982 par le TRPGM Bernard Bertry

    Ajout 30 avril 2018 - 7h00

    Il m'a été gentiment signalé par plusieurs lecteurs que la vidéo n'était plus accessible depuis la parution de la présente note. En effet, elle est désormais protégée par un mot de passe (cf. la capture d'écran ci-dessous).

    bertrand bertry,vincent planque,christian lefevre,michel sellier,pierre massiou,pierre fano,gltso,histoire,albert herman,franc-maçonnerie,mischa harmeijer,roger santelli,philippe dechartre

    Il est inutile de m'en demander les raisons. Je ne les connais pas. Cette vidéo était pourtant en ligne et librement accessible depuis plusieurs mois sur la plate-forme Viméo. J'en avais pris connaissance via un tweet de @mesureur357. J'avais toutefois remarqué, sans  y prêter plus d'attention que ça, que cette vidéo n'avait pas fait l'objet d'un partage sur le site officiel de la GLTSO contrairement aux autres. Dommage. 

     

  • Voyage en franc-maçonnerie #3

    Imprimer

    Voici un troisième épisode de la web série artisanale « Voyage en franc-maçonnerie » consacré cette fois-ci à la question de la régularité maçonnique. Bon visionnage à tous.