Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

editions de la hutte

  • Les 15 sujets qui fâchent les francs-maçons

    Imprimer

    Jean Solis, Bruno Etienne, Conversation, Réflexion, Maçonnologie, Editions de la Hutte

    Voici un ouvrage singulier, publié par les éditions de la Hutte en septembre 2008. Cet essai est en fait la retranscription d'une série de conversations entre feu Bruno Etienne, célèbre anthropologue, et Benoit Laigre alias Jean Solis, éditeur et auteur bien connu. Le titre original a aiguisé ma curiosité. Le fait d'avoir un peu connu Bruno Etienne m'a probablement incité à me le procurer.

    Dans ce livre à la mise en page soignée, Etienne et Solis abordent divers sujets qui constituent des points de discorde entre les francs-maçons, en France en particulier. Il est absolument vrai que tous les maçons hexagonaux sont loin d'avoir des points de vue similaires par exemple sur les textes fondateurs de l'Ordre maçonnique, le rôle et la place des obédiences, le Grand Architecte de l'Univers, la Bible et les textes sacrés, l'immuabilité des rituels, le numineux, l'ésotérique et l'occulte ou encore la présence des femmes en loge. 

    Dans ces conversations, Bruno Etienne et Jean Solis s'interrogent sur l'utilité de la franc-maçonnerie, sur ce qu'elle est et sur ce qu'elle doit absolument faire pour demeurer une société initiatique. Je dois dire que les lecteurs en quête d'opinions tranchées seront ravis car les auteurs ont le constat parfois sévère. La faiblesse de l'ouvrage, mais qui n'en diminue pas pour autant l'intérêt, réside dans la convergence globale d'analyse. Je ne dis pas qu'Etienne et Solis pensent la même chose sur tout, mais disons que j'aurais personnellement préféré un dialogue entre eux et d'autres francs-maçons plus sensibles à l'idée d'une maçonnerie engagée. Je suis également persuadé que des historiens ou des philologues auraient grandement relativisé certaines opinions martelées avec assurance, notamment sur tout ce qui touche les obédiences ou les rituels.

    A cette faiblesse, j'ajouterai deux défauts. Le premier défaut, c'est que les deux intervenants utilisent des concepts empruntés à la philosophie, à la sociologie, à l'anthropologie, à la religion (plérôme, numineux, mythème, regula, doxa, architectonique, pardès, dharma, shéol, géhenne, fatum, anamnèse etc). Ce qui ravira probablement les lecteurs les plus érudits et les plus exigeants, mais rebutera les autres, lesquels sont certainement majoritaires. Etre savant est chose difficile. Mais être en capacité de vulgariser un savoir ou une pensée complexe l'est encore davantage. Il est donc dommage que les auteurs, emportés par leurs conversations, oublient parfois de se mettre à la portée du lecteur moyen dont je fais partie. Le deuxième défaut, c'est que Jean Solis monopolise finalement les trois quarts du bouquin...

    Bruno Etienne et Jean Solis, Les 15 sujets qui fâchent les francs-maçons, éditions de la Hutte, prix public 17 €. Epuisé sur le site de l'éditeur. Mais semble-t-il encore disponible neuf sur le site de la FNAC ou en occasion sur Amazon.