Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

affaire du carlton

  • Ah ! au fait... à propos de l'affaire du Carlton...

    Imprimer

    ... J'allais oublier ! Le procureur près le Tribunal correctionnel de Lille a rendu ses réquisitions. Celui-ci a demandé la relaxe pure et simple de M. Dominique Strauss-Khan (le Parquet confirme donc sa position initiale) et du sursis pour les autres protagonistes. Il n'y a guère que Dodo la Saumure, le tenancier de bordel, qui risque d'écoper d'une peine de prison ferme.

    L'affaire est mise en délibéré. Le prononcé du jugement est prévu le 12 juin prochain.

    En attendant, qu'il me soit permis d'observer que les débats n'ont, à aucun moment, dévié sur de prétendues collusions maçonniques entre certains prévenus dont l'appartenance a pourtant été jetée en pâture dans les médias comme si elle devait "prouver" quoi que ce soit ou constituer je ne sais quelle circonstance aggravante. On a pu constater l'inanité de ces spéculations délirantes qui, sur internet, ne mobilisent plus guère que le ban et l'arrière-ban de la blogosphère complotiste et fascisante.

    En France, l'antisémitisme, le racisme et la xénophobie sont justement condamnés. On le répète assez il me semble. En revanche, on peut faire de l'antimaçonnisme, du plus larvé au plus outrancier, en toute impunité. On peut ainsi insinuer publiquement qu'un individu est nécessairement malhonnête ou dangereux parce qu'il est franc-maçon. En 2015, en France, on peut employer, hélas, les mêmes poncifs accusateurs que ceux qui étaient utilisés contre l'Ordre maçonnique avant et pendant la seconde guerre mondiale. On peut même parfois saccagerbrûler et taguer des locaux maçonniques sans que cela interroge et émeuve les pouvoirs publics et l'opinion.

    _______

    PS. Il me semblait avoir déjà écrit une note sur la soi-disant "part maçonnique" de l'affaire du Carlton. Pour des raisons que je ne m'explique pas, je ne retrouve pas cette note. J'ai dû malencontreusement l'effacer suite à une erreur de manipulation. Je prie le lecteur de bien vouloir m'en excuser.