Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

extrême droite - Page 2

  • "La France Maçonnique" : le retour

    Imprimer

    Mon compteur de visites s'affole depuis quelques jours. Grâce au F Géplu du blog de référence Hiram.be, j'en ai compris les raisons. Il semble que ma note sur le teaser n°2 du  documentaire "La France Maçonnique" (tremblez ! bonnes gens) ait fortement déplu à l'un de ses obscurs promoteurs qui tient un blog à la ligne éditoriale complotiste (la présentation est tortueuse, prenez une aspirine...).

    la-pieuvre-1924.png

    Merci en tout cas de cette publicité ! Je n'en attendais pas tant. Qu'il me soit permis d'y voir un retour de bon procédé car cela permet de faire croire qu'il y a une effervescence - que dis-je ? - une panique chez les francs-maçons... Comme si le documentaire allait révéler de terribles secrets... Comme si ma note donnait en quelque sorte l'alerte à la meute des "frères la gratouille" qui, dans l'ombre, contrôle tous les rouages de la société française (gniark... gniark...).

    Mon pauvre ami... si seulement tu savais... N'étant évidemment le porte-parole de personne et encore moins de mes FF et SS en franc-maçonnerie, je crains, hélas, de te décevoir, et de ne pas aller dans le sens de ta paranoïa, en te disant qu'il y a de très fortes chances, pour ne pas dire une quasi-certitude, que la sortie de ce film passe totalement inaperçue tant dans la société, que dans les milieux maçonniques, lesquels ont bien d'autres préoccupations que les considérations de Ratier, Dieudonné, Le Gallou, et compagnie.

    Sur le fond, tu qualifies mon article de puant, de diffamatoire et de délateur. Evidemment, rien de tel. Ma note se borne à constater brièvement le parcours politico-intellectuel des réalisateurs, puis des intervenants qui apparaissent dans l'extrait. Et le moins que l'on puisse dire est que la plupart de ces personnes ne sont pas connues pour la modération de leurs analyses et de leurs engagements publics. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle je me suis étonné d'y voir figurer Jean Solis car j'ai de la considération pour l'auteur et l'éditeur. J'ai donc pris la liberté d'exprimer cet étonnement et mes doutes sur les orientations de ce documentaire.

  • Alain Bauer et le Front National

    Imprimer

    Déclaration hallucinante du F∴ Alain Bauer, ancien Grand Maître du G∴O∴D∴F∴, sur l'antenne de RMC le 1er octobre dernier.

    Alain Bauer fait preuve d'une étrange bienveillance à l'égard de Marine Le Pen ("à ne pas jeter par a priori"), qui préside pourtant un parti politique dont l'idéologie, l'histoire, les discours et les pratiques sont depuis l'origine en dehors des valeurs de la République démocratique, sociale et laïque. Il lui prédit même, non sans imprudence, un succès au premier tour de l'élection présidentielle (comme d'ailleurs nombre de médias qui considèrent déjà que son succès électoral est inéluctable).

    Alain Bauer ne craint pas d'affirmer que les thèses d'extrême droite rencontrent un certain écho chez les francs-maçons, comme si ces derniers étaient en quelque sorte le pâle reflet de l'état de l'opinion française en 2015, comme s'ils étaient réceptifs aux prises de position d'une extrême droite qui les déteste depuis toujours ! Je ne voudrais pas faire de mauvais procès à Alain Bauer, mais il accrédite tout de même implicitement l'idée que le FN a changé avec Marine Le Pen, qu'il est devenu plus structuré politiquement que par le passé, et qu'au fond, il devient désormais fréquentable. Pourtant n'importe quel spécialiste de la sociologie des organisations vous le dira : ce n'est pas parce qu'une organisation partisane change de président, change de nom ou de siège social, qu'elle change fondamentalement de discours et de positionnement politique.

    Mais Bauer va encore plus loin. Il soutient que des francs-maçons sont membres du FN. Si ce qu’il dit est vrai et repose sur des faits établis et vérifiés, si être franc-maçon et frontiste encarté ou sympathisant est devenu aujourd'hui plus un sujet qu'un problème, si rassembler ce qui est épars est conciliable avec le rejet d'autrui en raison de ses origines, alors il me semble qu'Alain Bauer a le devoir, en tant qu’ancien Grand Maître du G∴O∴D∴F∴, de susciter officiellement ce débat au sein de l'obédience au lieu de faire le guignol sur l’antenne de RMC. Car le F Bauer sait parfaitement que la qualité maçonnique est totalement incompatible avec l’appartenance à des associations ou à des partis politiques qui prônent le racisme et la xénophobie.

    Qu'il me soit permis en tout cas de regretter qu'Alain Bauer n'ait pas saisi l'occasion de son passage sur RMC pour réaffirmer avec force et clarté cette incompatibilité fondamentale.

  • Les Marie-Chantal et la Loge des Jacobins

    Imprimer

    les-brigandes-jacobin-lodge-french-maids.jpg

    Un groupe de Marie-Chantal, appelé Les Brigandes, fait semble-t-il parler de lui grâce à une petite vidéo publiée sur le net. On n'y voit pas les jeunes femmes à la messe selon le rite de Saint-Pie X - ce qui semble être pourtant leur milieu naturel - mais en loge, en tablier de soubrette de Coco Girl (on sent que le réalisateur de la vidéo a des références) et portant fièrement des sautoirs cousus main.

    Dans ce lieu, ce drôle de collège des officiers pousse la chansonnette. Les paroles sont un ramassis de clichés antimaçonniques popularisés par l'abbé Augustin Barruel à la fin du XVIIIe et au début du XIXe siècle et abondamment relayés depuis par l'extrême droite catholique (on sent d'ailleurs dans les voix fluettes des jeunes femmes une longue pratique des cantiques). Les participants à cette "tenue" ont des têtes de cochon et de bélier.

    Il semble qu'il y ait aussi un homme à tête de rat faisant office de grand gourou et portant une étole de prêtre (Que voulez-vous ? il faut ce qu'il faut quand on organise une messe noire...).

    On voit donc qu'on est en plein dans "l'intelligence", la "finesse" et la "nuance"...

    Si la forme détonne quelque peu et se veut ironique, le fond, lui, reste désespérément le même. On y retrouve, comme je l'ai dit, le prêt à penser traditionnel de l'extrême droite catholique concernant la franc-maçonnerie.

      • La tenue vaguement sexy et l'attitude aguicheuse des Marie-Chantal suggère implicitement que la loge est un lieu de stupre et de débauche (c'est plutôt drôle de voir ces jolies jeunes femmes BCBG, probablement très culs pincés, se poser ainsi en objet sexuel... Un fantasme ?)  ;
      • Le bandeau sur les yeux pour signifier le secret, les magouilles et le complot (alors que les loges sont déclarées en préfecture et que les obédiences ont pignon sur rue... avouez quand même qu'on peut faire mieux en matière de secret, de magouilles et de complot).
      • Les individus à têtes de rat, de bélier et de cochon suggèrent les rites sataniques (je suis étonné que le réalisateur de la vidéo n'ait pas pensé à mettre quelques foetus sanguinolants en plastique pour suggérer l'avortement et des poupées pour l'infanticide... ça aurait donné un petit côté gore sympa).
      • La faucille et le marteau dans le delta lumineux suggère la collusion entre la franc-maçonnerie et le bolchevisme (détail assez désopilant quand on sait que la franc-maçonnerie a été interdite et les francs-maçons pourchassés dans tous les pays communistes, à l'exception de Cuba... mais allez expliquer ça à des cons...).

    Pour le reste, ce sont les accusations stupides d'usage contre la République (libertoc, égalitoc et fraternitoc) et, donc, la démocratie. Inutile d'insister davantage et de perdre son temps à vouloir décortiquer cet étalage d'inculture et de préjugés.

    J'attends maintenant la prochaine vidéo et la prochaine chansonnette. A quand la même chose dans une synagogue ou une mosquée ? Je crois que là j'attendrai longtemps. Je pense en effet que nos "Brigandes" ne se risqueront pas à la propagande ouvertement antisémite, islamophobe et raciste car elles savent qu'elles s'exposeraient alors à des poursuites pénales sans parler du scandale qu'elles provoqueraient.

    C'est tellement plus facile de se lâcher contre la franc-maçonnerie car l'antimaçonnisme, même le plus outrancier, même le plus con, n'est pas condamnable en France. Cela permet donc à l'extrême droite de montrer son véritable visage et de s'adonner librement à ses obsessions. Il faut dire qu'elle en meurt d'envie depuis 1945...

    Conclusion ?

    Nous vivons bel et bien un changement d'époque. Les digues, qui avaient été construites contre le fascisme après la deuxième guerre mondiale et l'occupation, sont en train de céder sous le poids de l'oubli. Les témoins directs du régime vichyste, en tous les cas ceux qui en ont un souvenir conscient,  sont aujourd'hui âgés et disparaissent. Bientôt, cette période noire appartiendra entièrement à l'histoire. Et la lutte idéologique pour la reconstruction de ce passé va redoubler d'intensité.

    On le voit bien avec cette vidéo apparemment anodine (mais en apparence seulement). Elle charrie tous les préjugés qui, hier, ont motivé les interdictions, le retour du cléricalisme, les atteintes aux libertés publiques, les parodies de justice, les exclusions, les rafles, les déportations...