Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

- Page 2

  • Vifs débats dans les milieux maçonniques américains après l'élection de Trump

    Imprimer

    williamson.jpgLe 15 novembre 2016, Jeffrey M. Williamson, Grand Maître de la Grande Loge de l'Etat de New York a adressé le message suivant aux frères de son Obédience :

    « Frères,

    Notre pays a connu une élection comme aucune autre. Le niveau de rhétorique, de parole enflammée, d'accusations et de récriminations était au-delà de tout ce que nous avons connu dans l'histoire récente.

    Les deux partis politiques ont affiché un comportement incivilisé bien en deçà des actions que nous adoptons en tant que francs-maçons. Notre enseignement démontre vraiment la bonne façon d'interagir avec nos semblables. Maintenant que l'élection est terminée, je suis très préoccupé par le ton et les propos que les Frères emploient sur les réseau sociaux. Mes frères, notre pays a parlé et nous devons, en tant que bons citoyens, respecter le processus et les résultats. Je voudrais demander à tous de réfléchir avant de publier et de prêter attention aux conseils suivants :

      • Soyez prompts à écouter, lents à la colère et toujours respectueux des autres ;
      • Demandez-vous : si je devais lire un message sur le même ton que j'emploie mais avec l'opinion opposée à la mienne, comment me sentirais-je ?
      • En tant que franc-maçon, comment mes mots affectent-ils ceux qui connaissent mon appartenance et attendent de moi un haut niveau de réflexion et de discours ?

    Pour conclure, je vous demande de garder la règle d'or dans nos cœurs et nos esprits et de vous rappeler que nous nous sommes tous engagés à « respecter les magistrats civils, à travailler avec diligence, à vivre dignement et à agir honorablement au milieu de tous les hommes ».

    Avec la plus grande courtoisie et respect

    Jeffrey M. Williamson »

    C'est dire à quel point les échanges ont dû être violents entre les frères. Si on s'en réfère aux propos du Grand Maître Williamson, la pression ne semble pas être retombée après l'élection de M. Donald Trump à la présidence des Etats-Unis d'Amérique. Il est en tout cas assez inhabituel qu'une Grande Loge américaine se sente obligée de rappeler les frères à l'ordre dans le domaine politique. Cependant, il faut rappeler que l'Etat de New York a majoritairement voté pour Mme Hillary Clinton.

    Le Grand Maître Williamson est certainement dans son rôle quand il rappelle les principes maçonniques aux frères de sa juridiction. Je crois même que ses conseils judicieux devraient être d'ores et déjà méditées par les francs-maçons français car l'élection présidentielle de 2017 approche et, si ces derniers n'y prennent garde, les passions partisanes risquent d'empoisonner la vie des loges et des obédiences.

    Pour autant, il ne faut pas oublier que le caractère ordurier de la campagne présidentielle américaine est principalement le fait de M. Donald J. Trump. En effet, ce dernier a constamment clivé « les débats » par ses propos xénophobes, racistes, nationalistes et sécuritaires. Il a menacé de jeter la candidate démocrate en prison. Il a pour vice-président M. Mike Pence, un fondamentaliste religieux qui croit que la Terre a été créée par Dieu en six jours il y a quatre mille ans. M. Trump s'est également entouré d'ultra conservateurs parmi lesquels Stephen Bannon, fondateur du site complotiste Breitbart News et proche des courants suprémacistes blancs. 

    Qui plus est, les premières déclarations de M. Trump sont loin d'être rassurantes. Le nouveau président élu a clairement laissé entendre que les Etats fédérés les plus réticents à l'avortement pourraient ne pas se conformer à la jurisprudence fédérale. Et demain ? La Cour suprême ne sera-t-elle pas tentée de revenir sur sa décision du 26 juin 2015 relative à l'ouverture du mariage aux personnes de même sexe ? Il est fort probable que Trump nomme un ultraconservateur à la Cour suprême pour remplacer le juge Antonin Scalia, intégriste catholique, décédé en février dernier.  Je rappelle que le président Barack Obama avait vainement proposé d'y nommer Merrick Garland, un modéré, mais il avait alors essuyé le refus du Sénat majoritairement républicain. Trump a désormais tous les leviers institutionnels en main pour orienter les Etats-Unis d'Amérique vers les politiques les plus réactionnaires. Comment ne pas s'en inquiéter quand on est attaché aux libertés publiques ? 

    Qu'on ne se raconte donc pas d'histoire ! Les Etats-Unis d'Amérique ont choisi pour président un démagogue sans foi ni loi, grossier, sans goût, influençable, sans expérience politique et dont l'action va avoir probablement des effets catastrophiques sur les relations internationales. Faut-il s'étonner qu'un tel personnage ait les faveurs de Mme Marine Le Pen ? Non bien sûr. Ils sont de la même engeance. Dans ces tristes circonstances, on peut aisément comprendre que les débats soient vifs, même très vifs, dans les milieux maçonniques américains.

  • Sur le piratage des sites du Grand Orient

    Imprimer

    ob_4b730e_10423716-670989179602796-8386132840519.jpgIl est fait grand cas d'un piratage de données dont le Grand Orient de France a été récemment victime. Cette situation, aussi regrettable et dommageable qu'elle soit, ne doit pas faire oublier que la sécurité informatique est un combat permanent. Nul système n'est totalement impénétrable pour des équipes de hackers déterminées. Les informaticiens, notamment les spécialistes de la sécurisation de données, considèrent même que le hacking contribue activement à l'amélioration des systèmes.

    Ce piratage était donc inévitable. Il devait survenir un jour. C'est pourquoi je pense qu'il doit être perçu comme une occasion – je n'ose dire une chance – d'améliorer le système actuel sans affolement particulier et, surtout, sans accorder trop d'importance aux bavardages catastrophistes des habituelles Cassandre.

    La dématérialisation des échanges de données entre les loges et l'obédience a été amorcée en 2005/2006 pour progressivement se généraliser il y a quelques années à peine. Cette dématérialisation est irréversible parce qu'elle présente des avantages économiques considérables non seulement pour l'obédience mais aussi pour les loges (économie de papier, économie de timbres, rapidité, etc.).

    J'ai été Vénérable sous les deux périodes (avant et après la mise en place du portail administratif). Je peux donc aisément témoigner des progrès constatés qui ne sont pas non plus sans contrepartie (le piratage comme l'imprudence des utilisateurs par exemple sont des paramètres à prendre en considération).

    De façon plus générale, le Grand Orient n'est absolument pas un précurseur en la matière. Il ne fait que s'inscrire dans un mouvement qui affecte la société française dans son ensemble : les administrations et collectivités publiques, les banques, la poste, les assurances, les entreprises, etc., ont développé leur propre système informatique. Aujourd'hui, les gens écrivent de moins en moins sur du support papier. Ils veulent plus de réactivité tout en exigeant un très haut de niveau de sécurité. On va vers une standardisation croissante et de plus en plus rapide des échanges dématérialisés.

    La question fondamentale, à mon avis, est ailleurs. Que cherchaient le ou les hackers en piratant les sites du Grand Orient ? Qu'espéraient-ils trouver ? Les preuves d'un grand complot ? La confirmation de leurs obsessions délirantes ? Il est plus que probable que les auteurs de ce piratage soient totalement dans l'incapacité de comprendre les données qu'ils ont subtilisées. D'ailleurs ont-ils seulement cherché à les analyser ? J'en doute puisque leur but était manifestement de les mettre à la disposition des curieux dans des fichiers compressés et vérolés. C'est tout simplement affligeant de nullité et de bêtise. 

    Je n'ai aucune idée précise de ce qui a été subtilisé. Il y a sans doute des données à caractère personnel, puisque l'obédience semble l'avoir admis, et probablement beaucoup d'autres qui ne présentent guère d'intérêt parce qu'elles témoignent tout simplement du quotidien la vie associative d'une obédience maçonnique.

    C'est comme lorsqu'on retrouve sa maison cambriolée, sens dessus dessous. On est abattu et révolté par la violation de domicile, par la porte défoncée, par les placards et les tiroirs ouverts, par les affaires éparpillées dans les pièces visitées... On est fatigué à l'idée de tout devoir ranger, de contacter son assureur, de déposer plainte, etc. On est  navré de constater que l'écran plat a été dérobé mais en même temps soulagé de voir un souvenir précieux épargné (une photo, une babiole, une chose apparemment anodine).

     

  • Décès de Malek Chebel

    Imprimer

    chebel.jpgJe suis triste du décès de M. Malek Chebel, anthropologue des religions et psychanalyste algérien. M. Chebel était connu pour être un défenseur d'un « islam des Lumières ».

    Malek Chebel était une figure connue que l'on voyait souvent à la télévision. Ce spécialiste de l'islam était l'auteur de nombreux ouvrages.

    Il était une voix sereine et apaisée dans tous les débats publics sur la place de l'islam en France et en Europe.

    Je présente mes condoléances à sa famille et à tous ceux qui l'ont connu et apprécié.

  • La franc-maçonnerie et les alertes Google

    Imprimer

    Comme beaucoup d'internautes, j'utilise le système des alertes proposées par Google Actualités sur les thèmes ou mots clefs qui m'intéressent. En fonction du paramétrage choisi, je suis donc informé une fois par jour des nouvelles publications susceptibles sur les thèmes ou mots clefs que j'ai sélectionnés. La franc-maçonnerie fait évidemment partie de ces thèmes.  Google opère en principe une sélection des sites d'information. Or, il n'est pas rare que je reçoive de la part du moteur de recherches un mail d'alerte tel que celui-ci :

    capture.jpg

    Pourtant Médias Presse Infos n'est pas une agence de presse ou le site d'un organe de presse. Il s'agit d'un site de propagande d'extrême droite proche de Civitas, parti politique d'intégristes catholiques dirigé par Alain Escada, un agitateur venu de Belgique. Médias Presse Infos se présente comme un site de « réinformation » censé aller à contre courant des grands médias. En réalité cette réinformation est tout simplement de la désinformation. Ainsi que le note le blog Icezine :

    « La stratégie est clairement de cristalliser toutes les haines, les ressentiments, même contradictoires, et de faire monter cette colère générale. Les plus faibles, les plus manipulables peuvent basculer d’une idée plus ou moins noble (défendre l’environnement, les animaux, défendre son droit à la religion …) à une haine viscérale de l’autre, de la différence. D’autres sites se sont construits sur le même modèle, les articles se copiant les uns les autres et constituant ainsi une galaxie de la désinformation haineuse. »

    Médias Presse Infos est très réceptif aux thèses complotistes. Ses contributeurs écrivent donc régulièrement sur la franc-maçonnerie avec cette gravité qui sied aux gens qui font semblant de parler savamment de choses qu'ils ne connaissent pas. Et comme le site Médias Presse Infos est parvenu à se faire passer pour ce qu'il n'est pas, c'est-à-dire pour un site d'informations classique, au même titre que les sites des organes de presse traditionnels, Google relaie automatiquement sa propagande nauséabonde.

    La capture d'écran ci-dessus concerne une alerte Google reçue à 18h06 le 5 novembre 2016. Si j'en crois ce message, il n'y a eu ce jour qu'un seul article de presse publié avec le mot clef « francs-maçons ». Il n'y a pas eu de publications contenant le mot « franc-maçonnerie », autre mot clef que j'avais défini pour mes alertes. On peut constater que cet article unique provient du site de propagande Médias Presse Infos et son titre annonce la couleur : La LICRA chez les francs-maçons pour toujours plus d'immigration.

    En l'espèce, Médias Presse Infos s'est contenté de diffuser la vidéo du discours d'Alain Jakubowicz, président de la Licra, au dîner annuel de la Grande Loge de France et suggère que la LICRA est aux mains de la franc-maçonnerie ou, du moins, qu'elle est son alliée et que les deux organisations oeuvrent ensemble en faveur de l'immigration. Grâce à un simple titre d'article, Médias Presse Infos parvient ainsi à glisser dans l'esprit des lecteurs les idées de complot, d'invasion étrangère, de lobby anti-France. Elle accrédite la thèse du grand remplacement relayée par la « fachosphère ». 

    Quand on a un minimum de culture générale ou politique, on comprend vite le message implicite qui se cache derrière ce genre d'article. On ne se laisse pas piéger par cette propagande haineuse. Or combien d'internautes prennent pour argent comptant ce qu'ils lisent sur le web, y compris ce que peuvent diffuser des sites tels que Médias Presse Infos ? Combien sont-ils à partager des articles provenant de ce genre de sites sur les réseaux sociaux ? Comment ne pas s'étonner que les équipes de Google Actualités se laissent ainsi abuser alors qu'elles sont normalement censées vérifier la pertinence des sites qu'elles indexent ?