Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Claude Orcel, marchand du temple du XIXe siècle

    Imprimer

    Quelques petites réflexions sur une lithographie attribuée à Claude Orcel dit Coquaz et Ch. Lang.

  • Vente aux enchères en Gévaudan

    Imprimer

    Voici ce qui faillit advenir du couvent des Ursulines du village de Chirac (Lozère) en 1899 pour ne pas avoir voulu s'acquitter en temps et en heure de ses obligations fiscales. Mis en vente par l'administration fiscale à la barre du tribunal, le couvent a "miraculeusement" échappé à l'enchère d'un facétieux franc-maçon local.

  • Une scène touchante

    Imprimer

    "Puissent tous les hommes se souvenir qu'ils sont frères" (Voltaire). Voici une photographie touchante de la première guerre mondiale : des frères allemands, mobilisés sous les drapeaux, forment en 1914 une chaîne d'union dans le temple de la loge saint-quentinoise Justice & Vérité.

  • Une figure nîmoise oubliée : Ali Margarot

    Imprimer

    Ali Margarot (1838-1885) fut le premier maire républicain de Nîmes. Il mit fin à ses jours suite à la faillite de la banque familiale dont il était le responsable. Homme engagé, altruiste et généreux, il fit beaucoup pour la Cité gardoise, laquelle pourtant ne lui a pas dédié la plus petite impasse.

  • A moi les enfants de la veuve !

    Imprimer

    Pour illustrer l'influence de la Franc-Maçonnerie sous la IIIe République, on cite souvent l'exemple d'Henri Brisson qui aurait fait le signe maçonnique de détresse à la tribune de l'Assemblée Nationale. C'est par cette ruse que le gouvernement Waldeck-Rousseau aurait obtenu la confiance de la chambre des députés le 26 juin 1899 à une courte majorité. Sauf qu'il s'agit d'une légende.