Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Poutine au tricentenaire de la fondation de la franc-maçonnerie spéculative

Imprimer

1288822875.jpgLe 11 février dernier, j'écrivais au sujet de l'inénarrable Andrei Bogdanov, chef du Parti Communiste de la Justice Sociale et Grand Maître de la Grande Loge de Russie :

« On le voit en tenue, en conférence ou ailleurs, toujours jovial, toujours le sourire aux lèvres, serrer les mains de tel ou tel maçon anglo-saxon visiblement sous le charme de ce jeune Grand Maître. On le voit déambuler dans les couloirs du siège de la Grande Loge Unie d'Angleterre où l'homme semble avoir ses habitudes (gageons qu'il sera idéalement placé au milieu des Grands Maîtres conviés à Londres aux festivités du tricentenaire de la franc-maçonnerie spéculative). »

Quelques mois après, l'homme prend effectivement la pause à la célébration du 300e anniversaire de la fondation de la franc-maçonnerie spéculative à Londres (photo ci-dessus).

Chapeau l'artiste ! 

Vladimir attend maintenant son compte-rendu de visite.

Bon désolé pour le titre de cette note quelque peu sensationnaliste. Le président russe ne s'est évidemment pas déplacé à Londres pour assister à la cérémonie organisée par la Grande Loge Unie d'Angleterre. Il s'est contenté d'y envoyer son commis voyageur. 

Pour terminer, je ne résiste pas au plaisir de vous montrer cette capture d'écran du compte Instagram de la Grande Loge de Russie.

754104375.png

Décidément, Andrei Bogdanov est plein d'humour même s'il convient de préciser que l'anniversaire du président russe était le 7 octobre (d'où la photo). N'est-il pas cependant cocasse de voir Poutine et le duc de Kent aussi proches ? Oh my god !

Les commentaires sont fermés.