Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Deuxième conférence mondiale à la BNF. La recherche dans le rituel, le secret et la société civile

Imprimer

1bnf12.jpgLa deuxième conférence mondiale sur le « fraternalisme », la franc-maçonnerie et l'histoire aura lieu les 26 et 27 mai 2017 à la Bibliothèque de France (BNF) à Paris. Elle est organisée sous l'égide de la Policy Studies Organization, de l'American Public University System (deux associations universitaires américaines) et de la BNF. Le fil conducteur de ce cycle de conférences est : « la recherche dans le rituel, le secret et la société civile ».

Le thème général proposé est fourre-tout. Le programme provisoire le confirme. Soixante et une conférences ou tables rondes (!) sont prévues au cours de ces deux journées sans aucun lien logique les unes avec les autres. 

On y parlera de Haydn, Mozart, Mesmer et Franklin ; de la franc-maçonnerie dans les les arts visuels ; de la pratique maçonnique dans le monde islamique ; de James Anderson et du mythe de 1717 ; des femmes et de la franc-maçonnerie en Europe et aux Etats-Unis (avec, curieusement, que des intervenantes françaises). On y parlera des musées maçonniques, de l'examen d'un certificat maçonnique suisse de 1778 ou encore de l'évocation des figures de Benito Juarez et de Porfirio Diaz dans la maçonnerie mexicaine contemporaine, etc. Bref, un véritable inventaire à la Prévert qui se veut un état des lieux de la maçonnologie ou de l'historiographie maçonnique actuelle.

Puisqu'il s'agit d'un état des lieux de la recherche maçonnologique, je suis quand même assez surpris de noter l'absence d'universitaires belges parmi les intervenants. La maçonnologie chez nos voisins est pourtant une discipline universitaire très ancienne, notamment dans la partie francophone du pays. Elle fait par exemple partie du corpus des recherches et des enseignements de l'Université libre de Bruxelles depuis 1883. 

Les commentaires sont fermés.