Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Diversité de la F∴M∴ aux Etats-Unis

Imprimer

witten.jpgVu d'Europe, la franc-maçonnerie des Etats-Unis d'Amérique apparaît souvent comme un bloc homogène et rigide. Et il est vrai qu'à bien des égards, elle l'est car son attachement aux fondements traditionnels de l'Art Royal - que ce soit la croyance en Dieu, la non-mixité ou l'interdiction d'aborder des sujets politiques et religieux en loge - est loin d'y faire débat contrairement à ce qui se passe au sein de la franc-maçonnerie française. D'où l'image d'ultra-conservatisme des Grandes Loges nord-américaines.

Pourtant, il faut aller au-delà des apparences car l'honnêteté intellectuelle commande de ne pas caricaturer la franc-maçonnerie américaine et de ne pas la réduire, par exemple, à la seule homophobie de certaines obédiences ou à la ségrégation raciale qui, parfois hélas, sévit encore dans certains Etats fédérés. En effet, la franc-maçonnerie est souvent le reflet des zones géographiques dans lesquelles elle développe ses activités. Aux Etats-Unis comme ailleurs dans le monde.

Les Etats-Unis d'Amérique, on l'oublie trop souvent, représentent en superficie 17 fois la France. Ils comptent 320 millions d'habitants, dont 1,3 millions de francs-maçons. Il n'est pas sûr que les FF d'Europe aient toujours ces données en tête lorsqu'ils critiquent volontiers la FM des Etats-Unis. La réalité est que si l'Ordre maçonnique aux Etats-Unis est globalement uni sur un plan doctrinal, tous les FF américains ne partagent pas pour autant les mêmes opinions politiques, religieuses et morales. Chaque F a sa propre conception de la vie en société et demeure libre de penser et d'agir comme il l'entend. C'est précisément ce que le F∴ Benjamin Witten, premier surveillant de la R∴L∴ Olympia n°1 de l'O∴ d'Olympia (non loin de Seattle), a utilement rappelé dans un article publié dans la Masonic Tribune, le journal édité par la G∴L∴ de l'Etat de Washington (volume XCV, n°3, printemps 2015, p.10).

"Les principes et les préceptes de la franc-maçonnerie sont anciens et honorables, et pourtant notre société a changé rapidement au cours de la dernière décennie. Contrairement à de nombreuses loges, notre atelier est plus jeune qu'il ne l'était il y a dix ans. Plus précisément, les hommes de 20 et 30 ans constituent la majorité des membres actifs de notre Loge, et ils viennent en maçonnerie avec leur propre sensibilité."

Le F Witten constate que les jeunes membres de sa L respectent les usages maçonniques sans difficultés. Et la loge s'adapte aussi de son côté à ce renouvellement des générations, notamment à travers l'usage des nouvelles technologies de l'information. La L doit faire preuve de "cultural adaptation" (adaptation culturelle).

Witten ajoute : 

"Cependant, d'autres coutumes ne sont pas suivies par les jeunes maçons. Par exemple, de nombreux jeunes frères consomment occasionnellement de la marijuana (sa vente a été légalisée à Washington) et acceptent les homosexuels. Si ces points de vue ne cadrent avec vos mœurs ou votre religion, fort bien. Mais les préceptes maçonniques prescrivent que chacun d'entre nous suit sa propre boussole morale et n'interdisent pas aux Frères de fumer de la marijuana ou d'être gay. Je vous demande donc de faire preuve de tolérance par rapport à notre façon de voir les choses, comme vous faites preuve de tolérance à l'égard des opinions politiques et religieuses de tout autre Frère."

Ce sont des propos qui, reconnaissons-le, sont très éloignés de ceux tenus par le G∴M∴ de la G∴L∴ de Géorgie, le F∴ Douglas McDonald Sr. Ils témoignent de la diversité des sensibilités au sein de la FM nord-américaine.

En tout cas, en publiant le point de vue du F Witten, la GL de l'Etat de Washington, déjà connue pour ses prises de position progressistes, confirme ainsi son attachement à une maçonnerie plurielle, ouverte et tolérante (cf. sa position historique concernant la maçonnerie de Prince Hall),.

Les commentaires sont fermés.